Arêches-Beaufort (Savoie), une station éco-responsable !

Arêches-Beaufort (Savoie)

Conscients de la richesse et de la fragilité de leur environnement naturel, les « villages station » d’Arêches-Beaufort s’inscrivent dans une démarche éco responsable. Ils ont su conserver son patrimoine et privilégie un tourisme en harmonie avec son environnement et son agriculture. La commune de Beaufort a d’ailleurs été la 1ère commune de France à signer la charte nationale du développement durable en 2007. Cette charte est construite autour de 130 engagements qui abordent différents thèmes : aménagement, habitat durable, déchets, énergie, paysages, espaces naturels, eau, transport, tourisme durable et sensibilisation à la population.

Précurseur, Arêches-Beaufort a su faire du développement durable avant même que ce terme n’existe… Les hommes et les femmes qui ont fait et qui font Arêches-Beaufort ont su organiser leur vie quotidienne, leur vie professionnelle et leur agriculture autour d’un objectif commun : préserver cet écrin de nature qui leur a été transmis pour léguer à leur tour, à leurs enfants, un territoire où ils pourront vivre en harmonie avec leur environnement…  

La protection de l’environnement est l’affaire de tous… Les visiteurs d’Arêches-Beaufort sont aussi acteurs de cet équilibre environnemental, la station les invite dont à être des skieurs éco-responsables avec des gestes simples pour limiter leur impact sur l’environnement.

Optez pour le co-voiturage et payez moins cher votre forfait

La société des remontées mécaniques (SEMAB) participe également à cette démarche éco-responsable, avec la création d’un Pass’Auto qui permet de récupérer son forfait journée rapidement depuis son véhicule à des tarifs dégressifs en fonction du nombre d’occupants dans la voiture (jusqu’à 5 max). De quoi favoriser le co-voiturage !

Tarifs :

  • Pack éco 2 : 54,90 € pour 2 skieurs soit 27,45 €/pers (10% de remise par rapport au tarif adulte à la journée 30,50 €)
  • Pack éco 3 : 75,90 € pour 3 skieurs soit 25,30 €/pers (17 % de remise)
  • Pack éco 4 : 91,60 € pour 4 skieurs soit 22,90 €/pers (25 % de remise)
  • Pack éco 5 : 102,00 € pour 5 skieurs soit 20,40 €/pers (33 % de remise)

Consignes à ski chauffées

Dans sa démarche de limiter l’utilisation des voitures, la station a mis en place l’hiver dernier un système de consignes à ski chauffées au départ du télésiège du Grand-Mont. Plus besoin de voiture pour partir skier, il vous suffit d’emprunter les navettes gratuites pour vous déplacer. À la fin de votre journée de ski, vous laissez chaussures, skis et bâtons dans ces consignes et partez ensuite librement déambuler dans les rues et ruelles du village. Votre matériel de ski lui « dormira » au chaud toute la nuit en attendant votre retour le lendemain matin pour enfiler des chaussures sèches et chaudes au pied des pistes.

Le very bon plan des vacances : transferts taxi offerts

Au moment des vacances scolaires, les transferts en taxi aller/retour depuis la gare TGV d’Albertville sont offerts, pour toute réservation d’un séjour (hébergement + forfait) d’une semaine. Bénéficiez également de remises sur la location de matériel de ski et les cours de ski. Renseignements auprès d’Arêches Beaufort Réservation.

Cendriers de poche et recyclés pour réduire la pollution par les mégots

Arêches-Beaufort propose des cendriers de poche, en vente à 3€ aux caisses des remontées mécaniques et à l’office du tourisme. La pollution due aux mégots de cigarettes jetés dans la nature est loin d’être négligeable. Nous retrouverons au printemps, jusqu’à 30 000 mégots sous un télésiège !  Un mégot pollue à lui seul 1 mètre cube  de neige entraînant ainsi la pollution de l’eau des rivières et des nappes lors de sa fonte. Il est donc primordial de sensibiliser les skieurs sur l’importance de ne pas jeter leurs mégots par terre, sur le domaine skiable ou dans les villages. Toujours dans cette démarche de sensibilisation et de dépollution, les enfants des écoles de Beaufort et d’Arêches ont décoré, dans le cadre des temps d’activités périscolaires, des bidons qui servent de cendriers au départ des remontées mécaniques.

Rechargez vos forfaits pour réduire les déchets

Les forfaits sont des déchets dangereux car ils contiennent de l’électronique. Aussi, Arêches-Beaufort propose aux skieurs de les recharger, même si le pass provient d’une autre station. Le pass Arêches-Beaufort est vendu au prix de 2 euros et se recharge très facilement sur internet, en caisse des remontées mécaniques et chez les hébergeurs. Pour favoriser le retour des forfaits plutôt qu’ils ne soient jetés, la SEMAB fait une remise (immédiate en caisse sur un achat) de 5 euros pour le retour de 10 forfaits rechargeables en bon état), de quoi faire le tri dans ses forfaits !

UN DOMAINE SKIABLE ÉCO-RESPONSABLE

La SEMAB, société de remontées mécaniques, prend aussi en compte l’environnement dans l’exploitation du domaine skiable. Elle est engagée dans une démarche environnementale globale mobilisant l’ensemble de ses services (remontées mécaniques, damage, pistes, caisses, administratif, neige de culture…). Cette démarche est effectuée dans l’esprit de la norme ISO 14001, un référentiel basé sur la recherche permanente d’amélioration.

Voici quelques actions mises en place par le domaine skiable pour le respect de l’environnement 

  • Depuis plus de 10 ans, les remontées mécaniques et les installations de neige de culture du domaine skiable d’Arêches-Beaufort sont alimentés exclusivement en énergie électrique d’origine renouvelable.
  • Production de neige maîtrisée et adaptée aux besoins (suivi de la consommation d’eau et d’énergie). Implantation de nos enneigeurs aux endroits stratégiques. La station bénéficie d’un enneigement naturel exceptionnel qui permet de limiter la production de neige.
  • Plan de damage pour optimiser les heures de fonctionnement des machines et donc la consommation de carburants. Les pistes sont damées en fonction des besoins et au moment le plus opportun. Les chauffeurs ont été formés à l’éco conduite pour économiser le carburant.
  • L’eau destinée à la fabrication de la neige provient du barrage de Roselend (partenariat avec l’EDF). Aucun prélèvement dans les cours d’eau ni de retenues collinaires. Le réseau d’enneigeurs est ainsi alimenté par pression gravitaire. Cela nécessite moins d’énergie car on évite le pompage. La neige de culture est fabriquée sans adjuvant, c’est uniquement un mélange d’eau et d’air.
  • Gestion des déchets : des poubelles sont installées sur le domaine skiable en quantité limitée car la priorité est donnée à la sensibilisation des skieurs, via des affiches réparties dans les villages et sur le domaine skiable, pour qu’ils repartent avec leurs déchets dans leur logement pour les trier et les valoriser.  Par ailleurs, le personnel de la SEMAB ramasse les déchets laissés par les skieurs, tout au long de la saison. En complément, des opérations de ramassage des déchets sur les pistes sont organisées chaque printemps avec sensibilisation des pratiquants.
  • Travail avec les agriculteurs : planification des travaux en fonction des périodes de pâturage, pâturage des pistes de ski (évite du débroussaillage), fertilisation naturelle du terrain et infrastructures communes pour la desserte des alpages et du domaine skiable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *