Comment skier tout en faisant du parapente ?

Vous aimez particulièrement les montées d’adrénaline ? Le parapente à ski est pour vous. Plus connue sous l’appellation de speed riding, cette activité associe parfaitement le ski à une mini-voile et permet de survoler des paysages enneigés pour vivre de fortes sensations. Trouvez ici des informations utiles pour skier tout en faisant du parapente lors de vos prochaines vacances.

Qu’est-ce que le parapente à ski ?

Le speed riding est une discipline sportive dérivée du ski et du parapente. Il s’agit en effet d’un sport de plein air qui combine la glisse et le vol libre. Son principe est simple : équipé d’un snowboard ou de ski, vous survolez des pentes en mode hors-piste à l’aide d’un parapente. Le but est généralement d’aller le plus vite possible, sans pour autant décoller du sol. Retenez toutefois que cette activité est beaucoup plus dangereuse et exige une maitrise parfaite du ski ou du snowboard.

À la différence du parapente classique, le parapente à ski offre des possibilités à l’infini. Selon vos envies, vous pouvez par exemple décider de skier sur des pentes autrefois inaccessibles. À noter qu’il est également de voler simplement pour admirer des paysages d’une blancheur exceptionnelle.

Quelles sont les règles du parapente à ski ?

Apparu en France au début des années 2000, le parapente à ski est classé parmi les sports extrêmes. Au départ, cette activité sportive était pratiquement uniquement par les parapentistes chevronnés et les riders. Mais, au fil du temps, elle s’est démocratisée et est désormais accessible à tout le monde. Précisons cependant qu’il faut remplir certaines conditions pour pouvoir faire du speed riding. Parmi les prérequis, vous devez par exemple être un skieur adulte de niveau 3 issu d’une école autorisée par la Fédération Française de Vol Libre (FFVL). En outre, vous devez être capable d’évoluer dans n’importe quelle situation, surtout en hors-piste.

Les ailes du speed riding étant plus petites, elles doivent être manipulées avec beaucoup de précautions. Avant de vous lancer, vous devez avoir le matériel adéquat qui inclut un casque homologué, une protection pour le dos, etc. Lors de la séance, il est recommandé de rester hors des nuages et de respecter une visibilité à 1500 mètres au minimum. En outre, vous devez éviter les pistes balisées et les décollages nocturnes. En effet, le parapente à ski est dangereux et il est interdit de décoller après l’heure légale du coucher du soleil en France. Par ailleurs, la FFVL interdit le passage sous les obstacles et impose la souscription à une assurance responsabilité civile.

Où faire du speed riding en France ?

En France, il existe de nombreuses stations pour faire du speed riding. Parmi les plus citées et les plus prisées par les pratiquants, Courchevel est une référence. En faisant votre réservation sur ce site, vous pourrez faire du parapente à ski tout en découvrant la richesse des paysages de cette ville. Pensez toutefois à vous renseigner sur les conditions météorologiques avant de vous lancer à l’aventure. En outre, assurez-vous d’avoir tous les équipements nécessaires. N’hésitez pas non plus à trouver un instructeur et à lui poser les questions nécessaires pour vous offrir une meilleure expérience de speed riding !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *