Les espaces protégés sont à l’honneur aux Contamines-Montjoie

Hier soir, l’ensemble du village des Contamines a donné le coup d’envoi de la 24ème Rencontre Internationale des Espaces Protégés Alpins. Plus de 300 personnes ont défilé dans les rues du village pour représenter les espaces alpins de 8 pays européens.

L’ Allemagne, l’Autriche, la France, l’Italie, le Lichtenstein, la principauté de Monaco, la Slovénie et la Suisse, ils étaient tous au rendez-vous. Les enfants faisaient également partie des festivités, puisque depuis septembre chaque classe travaille sur un pays de l’arc alpin et étudient une espèce emblématique de l’un d’eux. Lors du défilé, les enfants ont ainsi été les « porte-drapeaux » de chaque délégation. Séminaires, et rencontres sportives rythmeront ces trois prochains jours.

Organisée par la commune des Contamines-Montjoie et Asters, Conservatoire d’espaces naturels de la Haute-Savoie, cette rencontre a pour vocation le rassemblement des huit pays de l’arc alpin avec un objectif commun, la protection de l’environnement et la sauvegarde des réserves naturelles.

Cette année, la France prend la présidence de la convention alpine,  traité international pour le développement durable et la protection des Alpes ratifié par les pays alpins (Allemagne, Autriche, France, Italie, Liechtenstein, Monaco, Slovénie et Suisse) ainsi que l’Union européenne.

Les Alpes, avec leur capital de biodiversité unique, leurs réserves en eau et en bois, constituent un environnement naturel, culturel, environnemental et de vie pour plus de 14 millions de personnes, ainsi qu’une destination touristique attractive pour plus de 120 millions de touristes chaque année.

La Rencontre Internationale des Espaces Protégés Alpins, cette année en France, marque le point de départ d’une année riche en célébrations pour les Contamines puisque la réserve fête cette année ses 40 ans.  Plus haute Réserve Naturelle de France, ce territoire est l’unique espace protégé européen du Massif du Mont-Blanc. Situé sur la commune des Contamines-Montjoie, il s’étend sur 5500 ha du village, à 1100 mètre d’altitude, à l’aiguille de Tré-la-tête, culminant à 3892 mètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *