Pra Loup : Toujours plus de ski

Station phare des Alpes de Haute-Provence, PRA LOUP franchit un cap et se lance dans un projet de développement ambitieux. Dés 2018, renforcement du réseau de neige de culture, stade de slalom automatique, augmentation du débit des appareils de la Clappe et de Molanes, sont les nouveautés qui permettront à Pra Loup de conforter son positionnement dans les Alpes du Sud. La construction et ouverture de la nouvelle télécabine de Costebellesont prévus en décembre 2019,

Ces investissements et améliorations permettront cet hiver de gommer l’impact de la fermeture momentanée de la télécabine de Costebelle.

Les objectifs sont clairs, améliorer encore la qualité de service, prendre soin des clients et tenir compte de leurs attentes, développer l’emploi et l’activité économique de la station et diminuer son impact sur l’environnement. Concrètement, ce plan de développement se traduit par une baisse de l’attente aux remontées mécaniques, une augmentation du niveau de confort, une diminution des temps de montée, un accroissement du temps de ski, l’extension du domaine skiable, la neige garantie, la création d’un secteur Evolution à destination des débutants, le développement de l’emploi et de l’activité économique.

DES INVESTISSEMENTS UTILES

Depuis 2008, le Conseil Départemental des Alpes de Hautes Provence et la Communauté de Communes de la vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon ont investi, à travers le SMAP -Syndicat Mixte d’Aménagement de Pra Loup- 31,7 millions d’euros dans les remontées mécaniques, la neige de culture et l’entretien des pistes. Avec la création de la Télécabine de Molanes (2009) et du Télémixde la Clappe (2013), le domaine skiable est désormais accessible plus facilement et plus rapidement.

Les appareils de liaison qui permettent d’accéder à la partie médiane du domaine ont également fait l’objet d’améliorations avec l’installation d’enneigeurs supplémentaires.

Enfin, les constructions des Télésièges débrayables de Peguéiou (2010) et des Bergeries (2012) assurent depuis leur mise en service, des conditions de transport rapides et efficaces.

DES TRAVAUX AUX RESULTATS VISIBLES DES LA SAISON 2018/2019 : NEIGE GARANTIE

Dès cet hiver, la capacité des équipements de neige de culture va être doublée.

Ces investissements, d’un montant de 1,6 millions d’euros, permettront d’enneiger en neige de culture plus de 54% du domaine skiable en moins de 100 heures alors que plusieurs semaines étaient nécessaires jusqu’alors. La consommation d’eau et d’énergie au m3 de neige produite sera ainsi optimisée.

UN STADE DE SLALOM AUTOMATIQUE GRATUIT

En famille ou entre amis, les skieurs pourront se mesurer en mode 1 contre 1 sur le stade de slalomautomatique, permanent, et accessible gratuitement. A l’issue du passage, chaque skieur pourra récupérer son temps et la vidéo de sa descente sur son smartphone.

UNE NOUVELLE TELECABINE DE COSTEBELLE EN 2019

Le 14 juin dernier le SMAP a lancé la construction de la nouvelle télécabine de Costebelle, plus performante et plus confortable. Cet appareil, situé en cœur de station, sera équipé d’une aire de services dotée de consignes à ski, d’un hall d’accueil cosy et fonctionnel et d’un corner de vente de forfaits. Le début des travaux, fixé courant mai, permettra une livraison de l’appareil fin octobre 2019, garantissant une ouverture de l’appareil au public pour la saison hivernale 2019-2020.  Le montant de cette opération est de 6.5 millions d’euros pour un appareil dont le débit réel sera 2 fois supérieur à l’ancienne télécabine.

L’ESPACE LUMIERE

Pra Loup offre, avec la Foux d’Allos, 180 Km de pistes, soit un des plus grands domaines skiables des Alpes du Sud. Pour cela, 37 remontées mécaniques (des tapis skieurs installés en front de piste aux télésièges 6 places débrayables desservant les sommets) sont mises au service des skieurs, leur assurant un accès aux 88 pistes de tous niveaux de l’Espace Lumière.

UNE ECONOMIE LOCALE DYNAMISEE PAR LES STATIONS

Les remontées mécaniques créent 300 emplois directs et l’activité « ski » génère près de 2 000 emplois indirects. Avec près de 13 millions d’euros de chiffre d’affaires, les vallées de l’Ubaye et du Verdon bénéficient de retombées économiques considérables évaluées à 100 millions d’euros.

Ces données montrent à quel point les investissements mobilisés par les acteurs politiques locaux garantissent l’emploi, l’attractivité des territoires et la vitalité économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *