Comment progresser en ski ?

Le ski est comme le golf, quel que soit le niveau atteint, on n’est jamais tout à fait satisfait. Il y a toujours quelque chose que vous pourriez faire mieux. C’est souvent cette recherche de nouveaux niveaux de compétence qui fait que les gens reviennent pour en apprendre davantage. Il y a une foule de raisons de faire un peu d’effort dans votre ski. Et parfois un peu de concentration et d’effort peut débloquer un tout nouveau niveau et une toute nouvelle gamme de possibilités. Voici quelques idées pour passer d’un niveau de ski à l’autre.

Débutant : comment passer des pistes vertes aux pistes bleues

Lorsque vous passez de la piste verte à la piste bleue, vous êtes généralement un skieur qui effectue un virage en chasse-neige, puis qui adapte le ski parallèle lorsqu’il se sent à l’aise. À ce stade, il est vraiment important que vous ayez confiance en ce que font vos skis. Il faut que vous soyez plus à l’aise avec une augmentation graduelle de la vitesse et de l’intensité.

Conseil : Restez un peu plus longtemps sur les greens pour sentir le rythme. Prenez le temps de faire attention à votre posture et à votre équilibre. Cherchez à vous sentir solide et sûr dans les virages que vous prenez.

Intermédiaire : comment passer des pistes bleues aux pistes rouges

Les rouges présentent deux obstacles principaux : une pente plus raide et l’état des pistes, car elles ne sont pas toujours damées quotidiennement comme une piste bleue ou verte. Le passage sur les pistes rouges est un facteur de peur pour beaucoup.

Pour passer aux rouges, renseignez-vous sur les pistes rouges les plus faciles de la station et vérifiez les jours où elles sont entretenues. Levez-vous tôt et allez-y pendant qu’ils sont dans les meilleures conditions. Ensuite, faites-le deux fois de plus avant 10 heures du matin. La répétition est la clé de la facilité.

Les rouges offrent le meilleur ski de la montagne et être compétent sur les rouges signifie que vous pouvez contourner la plupart des domaines skiables. Les conditions agitées, la glace et les bosses rendent l’ensemble de l’affaire plus difficile. La solution commune à toutes ces situations délicates est de devenir plus compétent en matière de dérapage. Habituez-vous à glisser sur le côté et à déraper dans vos virages.

Expert : comment passer des pistes rouges aux pistes noires

Les pistes noires ont une emprise psychologique considérable sur les skieurs de loisir, de sorte qu’avant même de commencer la descente, ils sont désavantagés. Les conseils suivants sont à prendre en compte lorsque vous vous préparez pour une descente noire :

Maitrisez votre « planté de bâton » : Il est impératif pour les pentes plus raides, car il aide à stabiliser le haut du corps contre les fortes accélérations. Aussi, vous devez être capable d’effectuer des virages courts et rythmés sur un rouge moyen.

N’essayez pas à tout prix d’adhérer avec vos carres. Cette erreur commune signifie que les skis coupent dans la neige et vont plus vite. Apprenez à « brosser les carres autour du virage » afin de contrôler la vitesse.

Derniers mots : Bien choisir votre piste pour progresser rapidement

La classification des pistes n’est pas une science exacte, les pistes rouges contiennent des morceaux de pistes noires et les pistes bleues des morceaux de pistes rouges. Recherchez des sections courtes et difficiles de pistes rouges et essayez de les conquérir avec rythme et fluidité.

Il est difficile d’apprendre à skier par le biais d’un article, mais peut-être cela vous donnera-t-il quelques idées sur la façon d’aborder ces obstacles courants. C’est souvent une question de processus et d’étapes logiques qui aident les gens à progresser en douceur.