Le ski à Dubaï, un mirage extravagant mais bien réel

Le climat de Dubaï est très rude. Presque extrême. Etouffant serait la meilleure définition. Et au milieu de températures avoisinant les 40 °C en journée et avec un refroidissement éolien proche de 50 °C, vous trouverez SkiDubai, un centre de ski couvert équipé de remontées mécaniques et de dameuses.

Été 2022. Personne ne se promène à pied dans les rues de Dubaï. Tout le mouvement humain que l’on voit dans les rues se fait principalement dans des véhicules de luxe dernier modèle, peut-être des 4×4 aux vitres sombres, quelques taxis et un métro ambulant. Tous climatisés, bien sûr. À Dubaï, vous devez éviter les rues autant que possible, sauf si vous êtes près d’une plage, d’une piscine ou si vous n’avez pas d’autre choix que de marcher quelques mètres dans la rue pour rejoindre le prochain « refuge » climatisé.

De juin à septembre, les températures peuvent souvent atteindre 45 degrés Celsius, tandis que la nuit, elles peuvent descendre jusqu’à 10 degrés Celsius. Et dans cette ville, Dubaï, capitale mondiale des loisirs basée sur le commerce, le luxe et un type de tourisme plutôt non durable à divers points de vue, on peut skier, et dans de très bonnes conditions.

C’est Dubaï. Située entre les eaux chaudes du golfe Persique et le désert d’Arabie, elle offre la possibilité de skier dans ce qui était, il y a un peu plus d’un an encore, le plus grand complexe de sports d’hiver du monde.

SkiDubai Resort est un gigantesque hangar frigorifique construit dans le Mall of the Emirates, un centre commercial qui, avec 260 000 m2, est l’un des cinq plus grands centres commerciaux du monde. Car à Dubaï, tout est grand, et la neige ne fait pas exception. Ce hangar, de près de 100 mètres de haut et 80 mètres de large, dispose de deux télésièges et offre deux pistes de 400 mètres de long pour glisser sur une neige poudreuse parfaitement damée et moulue.

Sports d’hiver à Ski Dubai

Skier à Dubaï est facile et pratique, car tout est conçu pour le touriste qui arrive dans la ville en sachant que l’on ne va pas à Dubaï uniquement pour skier. Ou simplement faire du shopping. Ou juste à la plage.

Bien que SkiDubai Resort puisse être une très bonne option pour les amateurs de ski vivant temporairement aux Émirats arabes unis, la vérité est qu’aucun skieur qui se respecte n’y resterait pour skier une journée entière. C’est hors de question. Deux heures sont plus que suffisantes – un forfait de ski de deux heures avec location complète coûte 75 euros par personne.

Mais il est également vrai que depuis son ouverture en 2005, SkiDubai a déjà établi son propre calendrier d’événements sociaux, un club de ski local, des courses sociales et bien sûr une école de ski pour les clients fidèles disposant d’un abonnement annuel.

Tout est facile, tout est rapide, tout est pratique…

L’accès au site est bien organisé et surtout très bien cadencé. Au guichet d’entrée, tenu par de sympathiques « loups des neiges » d’origine indienne ou pakistanaise, vous payez le service en fonction de vos besoins. Si vous n’avez pas de matériel, ce qui est logique car aucun touriste n’entre dans la zone avec son propre matériel et équipement, vous louez le matériel adéquat en fonction de votre niveau (débutant, avancé ou expert). Vous entrez ensuite dans l’atelier de location d’équipements, après avoir traversé une boutique très cool vendant des équipements, des vêtements de ski et des souvenirs. Un atelier où tout est conçu pour fonctionner rapidement. Ainsi, de manière presque fugace, sans même vous en rendre compte et sans avoir perdu une seule minute à déambuler dans les entrailles du complexe hivernal, vous vous retrouvez au pied des pistes de Ski Dubaï, sur le point de choisir entre monter sur le télésiège, le tapis roulant pour les débutants ou le téléski pour les experts.

Donc montée en télésiège et descente en piste pendant deux heures, à une température de -3°C, sur une excellente poudreuse parfaitement entretenue par les dameuses du centre, nous glissons sur les deux pistes bleu-vert du centre. Tous deux entourent le Ice Bar et l’Avalanche Bar, deux établissements gastronomiques avec terrasse panoramique incluse, situés dans la charnière centrale du gigantesque hangar en forme de boomerang incliné. Oh, et si vous êtes plus un freeskieur qu’un skieur de vitesse, il y a un snowpark au centre avec différents modules et même un big-air. Pas mal, non ?